Retour sur « Mind the Circularity Gap »

 

Le 21 décembre dernier avait lieu notre événement de réseautage et d’inspiration sur le thème de l’économie circulaire : « Mind the Circularity Gap ». Durant l’événement, nous avons pu discuter des enjeux de l'économie circulaire, des outils pour influencer le comportements des consommateurs ou encore du futur de la consigne numérique. Il y a également eu une table ronde avec quatre organisations sur l'emballage et son développement futur.

Revenons sur les moments clés de l’événement.

 

L’écart de la circularité

Tout d’abord, Wim Geens, Managing Director de Fost Plus nous a présenté l’écart de la circularité. Il s’agit en fait de l’écart entre les quantités d’emballages produites et les quantités réellement collectées et recyclées. Si nous voulons arriver à une économie 100% circulaire, nous devons agir sur tous les axes.

Pour arriver à combler cet écart de circularité, plusieurs solutions s’offre à nous : les règles, la réutilisation et l’innovation. D’abord, en ce qui concerne les règles, il est important de s’assurer que les emballages difficilement recyclables ou non-recyclables soient interdits. Il est également primordial de renforcer les contrôles de tri à la source ainsi que les contrôles concernant les déchets sauvages. Un appel à la transparence est également lancé, là où le greenwashing domine encore trop dans les discours. Ensuite, il est notable que le réutilisable constitue un levier majeur dans la création d’une économie 100% circulaire. Enfin, la dernière piste de solution concerne l’innovation. Celle-ci est la pierre angulaire de la croissance économique et durable. Fost Plus veut donc se concentrer sur l’expansion du recyclage de manière innovante et locale.
Wim Geens a souligné notre position de leader sur le marché européen et l’importance de collaborer en tant qu’écosystème afin de maintenir cette position demain. 

 

De la pensée circulaire à la pensée écosystémique

Nous avons eu la chance d’assister à une conférence tenue par Rik Vera, auteur, futurologue et philosophe d’entreprise. Durant celle-ci, l’auteur nous a démontré l’importance de penser en écosystème. En effet, pour lui, la pensée circulaire doit se transformer en pensée écosystémique. Celle-ci consiste simplement à travailler ensemble et à partager des données les uns avec les autres.

 

Changer le comportement des consommateurs

Stephan Vander Broucke, Professeur en psychologie de la santé à l’Université Catholique de Louvain, nous a exposé ensuite la théorie des nudges. Un nudge consiste à orienter un comportement souhaité, sans le contraindre ni interdire un comportement inverse. Par exemple, une certaine architecture autour d’une poubelle donnera plus envie aux passants d’y jeter leur déchets. Couplé à d’autres techniques, le nudge est vraiment une technique prometteuse car elle donne un peu de facilitation au comportement souhaité.

 

La consigne numérique pour lutter contre les déchets sauvages

Pour conclure l’événement, Steven Boussemaere, directeur Innovation & Business Development chez Fost Plus nous a fait part de la stratégie de consigne numérique. Ce plan cadre clairement dans l’extension de la Responsabilité Elargie des Producteurs et le plan global contre les déchets sauvages. La consigne numérique est un des cinq piliers-clé. Mais comment cela fonctionne-t-il ? Lors de l’achat d’une boisson, une consigne pour l’emballage est payée en plus du prix de la boisson. Après avoir consommé cette boisson, le consommateur peut donc scanner numériquement l’emballage ainsi que le sac bleu, à la maison, ou la poubelle bleu publique lors de la consommation nomade. Après avoir scanné l’emballage, le consommateur recevra l’argent sur son compte bancaire.
Cette solution est aussi bien bénéfique dans la lutte contre les déchets sauvages car cela ajoute un incitant financier qui freine les comportements inciviques, que devrait augmenter la part des canettes et bouteilles dans le recyclage.

Nous pouvons donc capter encore plus de bouteilles et de canettes en conservant ce qui fonctionne bien, à savoir le sac bleu, et en y ajoutant un nouvel élément innovant, à savoir la consigne numérique.

 

Que retenir de cet événement ?

Jan Vander Stichele, président du conseil d'administration, a bien résumé l’événement:

  1. Fost Plus a pris l'initiative d'aller plus loin dans la responsabilité élargie du producteur et d'assumer un rôle plus social. L'accent est mis sur tous les emballages que nous utilisons et jetons, y compris ceux qui finissent malheureusement en déchets. En tant qu'organisation, nous avons exprimé notre ambition de jouer un rôle de coordination dans ce domaine. C'est ainsi que nous bouclons vraiment la boucle. 
  2. Le monde de l'emballage est en constante évolution. Nous parvenons de plus en plus à combiner les différentes fonctions qu'un emballage doit remplir, tout en limitant son impact sur l'environnement. La prévention joue un rôle majeur dans ce domaine, non seulement dans la conception de l'emballage mais aussi en tant que concept. Les produits réutilisables ou rechargeables auront une place importante dans les rayons des magasins. 
  3. Nous ne pouvons pas le faire seuls. Des moments passionnants nous attendent en 2023. Pour rendre notre chaîne d'emballage encore plus durable et circulaire, nous avons besoin de tous les partenaires de la chaîne. 


Téléchargez les présentations du Professeur Van den Broucke et de Steven Boussemaere ici.


Nous tenons à remercier tous ceux qui ont participé à cet événement. Nous espérons que ces conférences et discussions vous ont inspiré autant qu'elles nous ont inspiré !

Lancer la vidéo