Journée mondiale du recyclage : 1 Belge sur 2 fait le tri tous les jours pour le recyclage

 

L’enquête souligne l'importance d'une meilleure connaissance de ce qu'il advient des déchets : 1 personne sur 3 pense que les déchets résiduels sont recyclés.

Une vaste enquête sur le comportement de tri en Belgique montre que 96% des personnes interrogées trient « souvent », voire « toujours ». Pour des raisons environnementales et parce que les déchets peuvent être recyclés de cette manière. Cela explique la position de leader européen de la Belgique en matière de tri et de recyclage des déchets d'emballages. Pourtant, tout le monde ne comprend pas ce qu’il advient des déchets (d’emballage) et le message à propos du tri n’est pas toujours clair – notamment en ce qui concerne les nouveaux types d'emballage du Nouveau Sac Bleu.

À l’occasion de la Journée mondiale du recyclage ce vendredi 18 mars, Fost Plus a réalisé une vaste enquête  sur le comportement de la population belge en matière de tri.
 
En ce qui concerne le recyclage des déchets d’emballages, la Belgique est aujourd’hui – et ce grâce au comportement des Belges en matière de tri – dans le top européen . 96% des personnes interrogées ont déclaré trier « souvent » ou « toujours » et les plus de 55 ans arrivent en tête, 99% d’entre eux déclarent trier « souvent » alors qu’ils sont 91% à le faire « toujours ». Parmi les répondants les plus jeunes (18-34 ans), 69% trient « toujours ».

Les citoyens trient les emballages parce qu’ils veulent faire quelque chose de bien pour l’environnement (54%), parce qu’ils savent que – de cette manière – les matériaux peuvent être recyclés (46%), ou par habitude (41%). Le tri et le recyclage donnent aux emballages une seconde vie en tant que matière première secondaire, ce qui réduit le besoin de nouvelles matières premières et diminue considérablement les émissions de CO2. Grâce au Nouveau Sac Bleu, par exemple, 100.000 tonnes de CO2 supplémentaires sont économisées chaque année.

Un malentendu à propos des déchets résiduels

Étant donné que davantage d’emballages peuvent aujourd’hui être trié dans le sac bleu, 8kg d’emballages ménagers supplémentaires par habitant et par an peuvent être collectés (en plus des 15kg qui l’étaient déjà). C’est une bonne nouvelle et c’est une preuve que la communication autour de l’extension du tri n’a pas manqué son objectif. Le recyclage commence en effet par des actions quotidiennes de tri : si les emballages ne sont pas triés, mais finissent avec les déchets résiduels, ils sont malheureusement perdus définitivement. 
Des améliorations sont certes encore possibles : d'une part, l'étude montre que la connaissance de ce qu'il advient des déchets résiduels est encore insuffisante : pas moins de 30% des personnes pensent qu'ils sont recyclés, alors qu'ils sont incinérés (avec valorisation énergétique). C'est probablement la raison pour laquelle, en cas de doute sur le tri, 33% des personnes interrogées jettent les emballages dans les déchets résiduels, au lieu de s'informer, par exemple via l'application Recycle !, le site trionsmieux.be ou le calendrier de collecte. 

Le doute persiste pour certains emballages

En Belgique, nous recyclons la quasi-totalité de nos emballages, mais l’enquête montre que, pour certains d’entre-eux, le doute persiste quant au sac dans lequel il faut jeter tel ou tel déchet. Par exemple, le doute subsiste au sujet des emballages en plastique des biscuits (36%), les bouteilles de détergent en plastique (25%), les plats à lasagnes en aluminium (36%) et les aérosols en métal (38%). Enfin les tubes de dentifrice (48%) se retrouvent souvent dans les déchets résiduels par erreur – ils ont eux aussi leur place dans le sac PMC.

La campagne ‘Recycler tous les emballages. Allons-y’

La Belgique est définitivement sur la bonne voie vers le recyclage total. Fost Plus est déterminé à récupérer chaque boite, bouteille, pot ou tout autre type d’emballage. Ce n’est que lorsque chaque emballage est trié qu’il peut être recyclé. C’est également dans ce contexte que Fost Plus a lancé une campagne de communication nationale qui passe actuellement à la radio, à la télévision mais également sur les réseaux sociaux. La campagne, qui se déroulera tout au long de l’année, est axée sur les résultats concrets du recyclage des emballages et montre que les consommateurs peuvent faire la différence grâce à leurs efforts de tri.
 

[1] Étude représentative externe commandée par Fost Plus. Enquête en ligne auprès de 2501 Belges âgés de 18 ans et plus.