Le contenu du Sac Bleu s’agrandit encore en 2023

 

Depuis l’introduction du Nouveau Sac Bleu en 2019, le spectre de collecte ne cesse de s’agrandir. Nous avons vu encore l’ajout des films, des pots et des sacs en plastique, suivi par l’ajout des aérosols pour les produits non alimentaires et non cosmétiques . Nous collectons aujourd’hui 8kg en plus chaque année, par habitant. Cependant, afin d’assurer qu’un minimum de matériau ne se perde, nous avons pour objectif de collecter tous les emballages ! Avec cet objectif ambitieux en tête, Fost Plus et ses membres ont fait des avancées permettant d’élargir encore plus la collecte via le sac bleu en 2023 avec l’ajout des capsules de boissons. 

 

Introduction des capsules de boissons dans le sac bleu

Les capsules de café et d’autres boissons chaudes, comme le thé ou les chocolats chauds, sont de plus en plus populaires. Ces capsules sont cependant à usage uniques et posaient donc question quant à leur durabilité. En effet, jusqu’à 2022, aucun système de collecte uniforme n’avait été mis en place. Certaines entreprises se chargeaient elles-mêmes de la collecte des capsules usagées, d’autres n’avaient pas encore entrepris d’actions spécifiques. Une partie des capsules vendues sur le marché finissaient alors dans les déchets résiduels et étaient incinérées. Tous les matériaux, pourtant ayant de la valeur, étaient alors perdus.

Dans cet élan de circularité, Fost Plus a développé, en collaboration avec Nespresso, Nestlé et JDE Peet's, une solution de recyclage durable pour ces capsules : le sac bleu. Depuis le 1er janvier 2023, tous les citoyens belges disposent d’un moyen de collecte uniforme et accessible afin de se débarrasser de leurs capsules de boissons usagées. Ces capsules sont principalement composées d’aluminium, un matériaux recyclable à l’infini, dont la demande est forte. Certaines sont quant à elles composées de plastique, ce qui offre également un grand potentiel de recyclage. 
Grâce à cette solution, ces matériaux ne sont plus perdus mais sont recyclés afin de créer de nouvelles matières premières secondaires. L’objectif est donc de capter 4500 tonnes de matériaux supplémentaires.

Pour les consommateurs, cette introduction des capsules dans le sac bleu procure encore plus de facilité : ils pourront se débarrasser facilement de leurs capsules via un moyen accessible à tous, et ce en contribuant à un monde meilleur. 


Sleeve recouvrant certains emballages

Certains emballages sont entièrement recouverts d’un film plastique, appelé Sleeve, comme certains détergents. Ce film plastique, qui peut paraitre superflu, est parfois nécessaire à la bonne conservation du produit. Par exemple, les emballages transparents de certains produits laitiers sont contenus dans ce type d’emballage car le lait ne peut pas être exposé à la lumière. Il est donc nécessaire de le protéger. Cependant, ce sleeve recouvrant l’emballage peut poser problème lors du tri, et conséquemment le recyclage.

En effet, si l’emballage est jeté avec le sleeve, il ne pourra pas être bien trié dans le centre de tri et ne sera donc pas recyclé. En effet, étant donné qu’il recouvre la quasi entièreté de l’emballage, le matériau sous-jacent n’est pas reconnu par les machines et n’aboutit pas dans le bon flux. Il est alors perdu pour le recyclage. 

La meilleure solution pour que ça n’arrive plus est très facile : il suffit de retirer le film plastique recouvrant l’emballage et de les jeter séparément dans le Sac Bleu. De cette manière, les deux plastiques seront trié dans leurs fractions respectives et seront bien recyclés. A ce fin, certaines marques proposent des sleeves avec une sorte de « fermeture éclair », il suffit donc simplement de tirer sur celle-ci afin de libérer l’emballage. Rien de plus facile !


Découvrez le nouveau guide de tri ici.