Défis et opportunités pour le recyclage des emballages complexes à base de fibres

 

Actuellement, les emballages complexes à base de papier sont triés dans le papier-carton, mais il s’avère compliqué de les recycler efficacement dans ce flux. Fost Plus souhaite offrir une solution de recyclage pour tous les emballages ménagers mis sur le marché. En collaboration avec le secteur,  différentes possibilités de recyclage de ces emballages composites à base de fibres sont également étudiées au niveau européen et belge. Une des pistes serait de créer un circuit à part entière. 

Depuis quelques années, les emballages composés de papier, dans lesquels les fibres (papier et/ou carton) sont traitées et/ou pourvues d’une « barrière » adaptée au contact avec la nourriture, ont gagné en popularité. On les retrouve par exemple pour les emballages du poisson et de la viande ou encore des produits laitiers. Or, en Belgique, les emballages doivent être composés d’au moins 85 % de fibres de papier pour pouvoir prétendre à la collecte sélective (pour autant qu’ils ne soient pas contaminés par des résidus) et pour bénéficier du tarif Point Vert pour le papier-carton. Cependant, ce type d’emballage pose des difficultés en matière de recyclage dans le flux actuel de déchets en papier-carton.

Cette problématique n’étant pas exclusivement belge, l’ensemble du secteur du papier et du carton (CEPI) s’unit au niveau européen afin de trouver une solution. Pour évaluer correctement la recyclabilité des emballages en fibres, CEPI a récemment dévoilé son nouveau protocole de test harmonisé. Outre ce protocole de test, des normes minimales ont été édictées pour l’acceptation des emballages dans une installation de recyclage standard, sur la base des directives Design4Recycling, qui évaluent de manière objective l’impact de chaque composant de l’emballage sur sa recyclabilité. 

Dans le cadre de ce projet, la possibilité de créer un circuit distinct pour les emballages complexes à base de fibres est à l’étude. Pour ce faire, il convient de tenir compte de l’ensemble de la chaîne : collecte, tri et recyclage. Si les emballages complexes étaient amenés à suivre un flux de recyclage distinct à l’avenir, cela se traduirait par un tarif Point Vert propre à ce flux opérationnel, qui correspondrait au déficit de la chaîne causé par ce dernier. Par conséquent, les critères d’application de la déclaration des emballages en papier-carton feraient également l’objet d’une révision, afin de correspondre à la réalité opérationnelle.

 Préférence pour les emballages monocouches ou les matériaux séparables

Sur le plan de la recyclabilité, Fost Plus continue de privilégier les emballages mono-matériaux et recommande également à ses membres de viser des emballages conformes à nos directives Design4Recycling : 

  • Choisissez des emballages mono-matériaux et mono-couches.
  • Évitez les emballages composés de couches de matériaux différents qui ne peuvent être séparées.
  • Utilisez des matériaux d’emballage qui peuvent être triés et recyclés par le biais du sac bleu ou des fractions papier-carton ou verre.
  • S’il est vraiment indispensable d’utiliser plusieurs couches ou différents éléments d’emballage, veillez à faciliter leur séparation et indiquez clairement l’utilité de cette action. L’utilisation du moins de colle possible, et à un minimum d’endroits sur l’emballage, permet généralement aux utilisateurs de séparer les différents éléments.

Pour en savoir plus sur les directives Design4recycling, cliquez-ici.