Avec la consigne numérique, la Flandre opte pour une solution facile à utiliser, efficace et tournée vers l'avenir pour lutter contre les déchets sauvages

 

Le gouvernement flamand a décidé aujourd'hui d'intensifier la lutte contre les déchets sauvages grâce à un système innovant : la consigne numérique. Selon les entreprises qui commercialisent des produits emballés, représentées par Comeos, Fevia et Fost Plus, la Ministre flamande de l'Environnement Zuhal Demir opte ainsi pour la solution la plus facile à utiliser et la plus tournée vers l'avenir pour lutter efficacement contre les déchets sauvages. Comeos, Fevia et Fost Plus demandent également aux gouvernements des régions wallonnes et bruxelloises d'oser aller de l'avant avec la solution innovante qu’est la consigne numérique. Le secteur fait valoir que la consigne numérique pourrait être déployée dès que possible dans le cadre d'une approche globale contre les déchets sauvages.

 

Préserver le confort des citoyens

Les entreprises commercialisant des produits emballés dans notre pays se sont engagées depuis des années dans la lutte contre les déchets sauvages et veulent placer la barre encore plus haute. Comeos, Fevia et Fost Plus, en collaboration avec PwC, ont donc élaboré une étude de faisabilité pour un système de consigne numérique innovant qui s'appuie sur le système de recyclage qui fonctionne bien et de manière unique dans notre pays. Cela montre clairement qu'un tel système de consigne numérique est à la fois réalisable et le meilleur moyen de lutter efficacement contre les déchets sauvages tout en maintenant le confort et le succès du sac bleu pour les citoyens. Grâce à ce système innovant, la grande majorité des consommateurs, qui mettent soigneusement leurs canettes et leurs bouteilles dans le sac bleu depuis 25 ans, ne doivent pas changer leur comportement. En d'autres termes, avec cette décision, le gouvernement flamand place le confort du citoyen au centre.

Avec un système de consigne numérique, chaque emballage de boisson se voit attribuer une valeur et un code unique. Ainsi, les consignes sont payées à l'achat et après utilisation, les consommateurs peuvent récupérer eux-mêmes leurs consignes en scannant leurs emballages vides et la poubelle appropriée, quels que soient le lieu et le moment de leur consommation. Cela peut se faire soit via un smartphone, soit via un scanner domestique. Cela leur permet de prouver que leurs emballages sont éliminés correctement, soit à la maison dans le sac bleu, soit sur la route via une poubelle publique (bleue). L'étude de PwC confirme également que plusieurs solutions sont possibles, dont la géolocalisation, pour lutter contre d'éventuelles fraudes dans le processus.

 

Des investissements substantiels pour l'industrie de l'emballage

Dans le cadre d'une approche intégrée de la lutte contre les déchets sauvages, la consigne numérique peut permettre à notre pays de rester en tête du classement européen en matière de collecte et de recyclage des emballages de boissons. Selon l'étude de PwC, il s'agit du moyen le plus efficace et le plus facile à utiliser pour les consommateurs de collecter également pour le recyclage les emballages qui s'échappent aujourd'hui dans les déchets sauvages. Chaque foyer, chaque sac bleu et chaque poubelle (bleue) publique deviendra ainsi un point de collecte de bouteilles et de canettes consignées. La consigne numérique est une solution flexible et moderne à un problème contemporain de consommation hors foyer, qui nous permet de devenir également des précurseurs dans la lutte contre les déchets sauvages.

Dans le même temps, Comeos et Fevia soulignent que la mise en œuvre de ce système nécessite un investissement important de la part des entreprises d'emballage de boissons, alors qu'elles se débattent elles-mêmes depuis des années avec de nombreuses taxes et qu'elles ont été durement touchées par la crise des coûts. Le secteur veut s'engager à soutenir le déploiement rapide des consignes numériques, mais demande que cela se fasse en concertation avec les secteurs concernés, à partir d'une approche coordonnée et globale et sans imposer de charges supplémentaires aux entreprises.

Téléchargez l'étude de faisabilité du nouveau système de consigne numérique.

Pour plus d’informations et le contexte, visitez notre page Projet – Every Packaging Counts.

 

Lancer la vidéo