Pourquoi un investissement de 300 millions d’euros s'impose

Pourquoi un investissement de 300 millions d’euros s'impose

Fost Plus a annoncé aujourd’hui la collaboration avec 3 entreprises qui, dès 2021, trieront le « nouveau sac bleu » sur la base des dernières technologies. Un budget de 300 millions d’euros a été dégagé à cette fin. Une demande d’offre a été envoyée en début d’année.

Fost Plus a annoncé aujourd’hui la collaboration avec 3 entreprises qui, dès 2021, trieront le « nouveau sac bleu » sur la base des dernières technologies. Un budget de 300 millions d’euros a été dégagé à cette fin. Une demande d’offre a été envoyée en début d’année.

Fost Plus, réputé pour son slogan « Ensemble trions bien, recyclons mieux », continue d'investir et d’innover. Pour l’instant, la collecte efficiente des déchets est essentielle à l’avenir de notre société, surtout au vu des enjeux climatiques.  Fost Plus ambitionne d’avoir d’ici 2025 une solution de recyclage pour tous les emballages.

Mi-2018, la décision a été prise de déployer progressivement à toute la Belgique l’extension du sac PMC vers le nouveau sac bleu. Cela signifie qu’en plus des bouteilles et flacons en plastique, emballages métalliques et cartons à boissons, d’autres emballages en plastique comme les barquettes de beurre, les sachets, les pots de yaourt, les films plastiques, etc. pourront également être récoltés dans ce sac. En 2021, toute la Belgique devra utiliser le nouveau sac bleu.

Pourquoi ces investissements sont-ils nécessaires ?

Cela fait des années que Fost Plus joue un rôle de moteur. Plus tôt dans l’année, une procédure de demande d’offre a été lancée pour le tri de 140 000 tonnes de PMC provenant du nouveau sac bleu auprès de différentes intercommunales flamandes et de Bruxelles-Propreté. Un budget de 300 millions d’euros a été dégagé à cette fin. Voici les objectifs de ces investissements :

  • Trier et traiter 140 000 tonnes de PMC/an
    • Provenant de Bruxelles et de 79 % des intercommunales flamandes (
    • Soit 55 % du marché belge à terme
  • Les contrats sont attribués pour une durée de 9 ans
  • Investissements en Belgique
  • Tri en 14 fractions P+MC (jusqu’à 11 fractions de plastique, 2 fractions de métal et les cartons à boissons)

  De 15 à 23 kg d’ici 2020

Voici l’ambition que nourrit Fost Plus pour 2020 :

  • D’ici 2021, 11 millions de Belges devront utiliser le nouveau sac bleu (fin 2019, ils sont 3 millions)
  • Davantage d’emballages en plastique ménagers dans le sac bleu – de 15 à 23 kg par habitant/an (soit 8 kg de déchets résiduels en moins par personne par an, ce qui représente une belle économie pour le citoyen)

Fost Plus a choisi 3 partenaires pour l’aider à concrétiser ces ambitions, créant un total de 250 emplois :

Indaver (site à Willebroek) :

Indaver triera pendant 9 ans environ 56 000 tonnes de P+MC par an à Willebroek. Il s’agit de déchets P+MC de la ville d’Anvers et des structures de coopération intercommunales Igean et IOK (province d’Anvers), Intradura, Ecowerf, Interza, Incovo et Interrand (province du Brabant flamand). Ils confirment ainsi et consolident leur position de partenaire des pouvoirs publics en Flandre. Le premier P+MC de ce contrat sera traité le 1er mars 2021 dans une toute nouvelle installation. 14 fractions seront extraites du nouveau sac bleu (voir plus haut). Les nouveaux plastiques à trier sont automatiquement retirés du flux d’emballages par le biais de séparateurs à air et d’installations à reconnaissance optique. Il s’agit notamment de barquettes PET, de bouteilles PET opaques, d’emballages en polystyrène, d’emballages en plastique noirs et de films plastiques. Cette activité PMC étendue créera 15 emplois supplémentaires.

Pendant la phase de transition (2019-2021), Indaver triera des fractions de plastique supplémentaires du PMC, et adaptera et étendra son installation existante à cette fin. Pendant cette phase de transition, Indaver de Willebroek triera un total de quelque 37 000 tonnes de déchets d’emballages par an.

Suez/Valodec (site à Ghlin (Mons))

Pour Suez, l’attribution du contrat implique qu'il pourra mettre en pratique son expertise européenne dans le domaine du tri des déchets ménagers pour les pouvoirs publics. Chez Suez/Valodec, ce contrat apportera du travail à 65 collaborateurs à Ghlin (Mons), dont une quarantaine devront être recrutés. Dès le printemps 2021, environ 45 000 tonnes de déchets pourront être triés chaque année sur une surface de 3,5 hectares.

PreZero/Haven Gent (site à Evergem)

PreZero Recycling assurera à partir de 2021 le tri d’emballages légers en Belgique. Le matériau (environ 75 000 tonnes par an) est collecté séparément dans la capitale et dans la Région flamande. Pour le retraitement, PreZero envisage de construire une installation entièrement automatisée et ultramoderne à Evergem. Les frais de ce projet, qui permettra de créer environ 100 nouveaux emplois, s’élèvent selon PreZero à environ 40 millions d’euros.

Téléchargez le communiqué de presse