Partenariat entre Brussels Airport, ses partenaires et Fost Plus

Partenariat entre Brussels Airport, ses partenaires et Fost Plus

Brussels Airport, ses partenaires et Fost Plus s’engagent à doubler le taux de recyclage des déchets de l’aéroport à l’horizon 2023. Ils œuvrent de concert pour éviter l’accumulation des déchets et en améliorer le tri et le recyclage. 

À cet effet, plusieurs partenaires aéroportuaires ont signé la Charte des déchets de Brussels Airport dans laquelle ils font le choix explicite d’une économie circulaire. Ensemble, ils s’engagent à diminuer l’accumulation des déchets à l’aéroport. Ils visent par ailleurs à en recycler au moins 50 % d’ici 2023, y compris les déchets des passagers, soit le double du taux de recyclage actuel.

Les 24 000 collaborateurs et 70 000 passagers qui foulent le sol de l’aéroport chaque jour génèrent au quotidien une quinzaine de camions de déchets. Bouteilles en plastiques, déchets alimentaires, vieux papiers, etc., autant de déchets qui n'atterrissent pas toujours dans la bonne poubelle avec, en aval, l’absence de recyclage. Les nombreux voyageurs étrangers sont souvent peu informés du système de tri belge. Quant aux passagers belges, ils ne sont pas toujours conscients des possibilités de tri en dehors de chez eux.

«  La signature de la Charte des déchets de Brussels Airport entérine l’engagement de 25 entreprises et partenaires à redoubler d’efforts pour éviter l’accumulation des déchets et à en améliorer le tri et le recyclage. Cette chartre marque l’engagement clair d’augmenter le taux de recyclage de tous les déchets produits à l’aéroport à l’horizon 2023, mais aussi de réduire la production de déchets au maximum. Il s’agit donc d’un défi de taille à relever avec l’ensemble de la communauté aéroportuaire  », précise Arnaud Feist , CEO de Brussels Airport Company.

Pour atteindre cet objectif, Fost Plus, en collaboration avec Brussels Airport Company, accompagnera chaque entreprise dans l’élaboration de son propre plan d’actions avec des mesures concrètes visant à améliorer la gestion des déchets et à sensibiliser les passagers à bien trier leurs déchets, également à l’aéroport.

«  À la maison, le tri est largement entré dans les mœurs de la plupart des ménages. Mais une fois en dehors de chez eux, les citoyens ont parfois tendance à oublier ces bonnes habitudes... Les voyageurs étrangers doivent également être informés dès qu’ils foulent le sol belge, afin qu’ils adoptent les bons réflexes pendant leur séjour. Le projet relatif aux déchets à Brussels Airport constitue un modèle de notre politique de tri à l’extérieur des foyers. Non seulement nous répondons à une consommation nomade sans cesse croissante mais nous visons également une hausse de la collecte des déchets et du taux de recyclage », confie Patrick Laevers , Managing Director de Fost Plus.

« Pas moins de 76% des déchets des entreprises en Flandre ont une seconde vie grâce à la réutilisation et au recyclage. Depuis le 1er juin 2018, les entreprises flamandes doivent collecter sélectivement les déchets à la source en 21 flux différents, y compris les emballages et les plastiques. Ce tri à la source est très important car c'est une première étape cruciale pour limiter les déchets résiduels, réduire les émissions de CO2 et ainsi s’inscrire dans l'économie circulaire. Il s’agit d’un signal fort de la part de Brussels Airport Company et des entreprises participantes afin de démontrer leur engagement à encourager leurs visiteurs et leurs clients à participer à une collecte sélective de qualité», a déclaré Henny De Baets, administrateur général de l'Agence flamande de gestion des déchets (OVAM).

 

Une Charte des déchets avec des objectifs ambitieux

Le 25 juin, Brussels Airport Company, Fost Plus, AB Inbev, Air Cargo Belgium, ASBO, Autogrill, Aviapartner, Brussels Airlines, Coca-Cola, DHL, Exki, Facilicom, G4S, Guapa, H.R.S., International Duty Free (IDF), Interparking, ISS, LSG Skychefs, Mobility Masters, OVAM, Suez, Swissport, TUI Belgium et Ziegler ont souscrit aux objectifs de la Charte des déchets de Brussels Airport.

Cette charte a pour objectif d’appliquer autant que possible les principes d’une économie circulaire. À cet effet, il convient de choisir résolument des produits ou matériaux réutilisables et recyclables et de trier, réutiliser et recycler correctement tous les déchets.

Tous les partenaires aéroportuaires signataires de la charte s’engagent également à sensibiliser leurs collaborateurs et les passagers à trier correctement les déchets. L’objectif final de cette Charte des déchets consiste à augmenter le taux de recyclage des déchets générés à l’aéroport à au moins 50 % à l’horizon 2023.

Fost Plus, en collaboration avec Brussels Airport Company, réalisera un audit auprès de chaque partenaire aéroportuaire signataire de la charte afin de dresser un état des lieux de l’organisation actuelle du tri des déchets. Chaque entreprise recevra ensuite un plan d’actions adapté afin d’atteindre les objectifs de la Charte des déchets de Brussels Airport.

Par le passé, Brussels Airport et Fost Plus ont déjà collaboré avec succès pour améliorer la collecte des déchets PMC (bouteilles et flacons en plastique, emballages métalliques et cartons à boissons) auprès des passagers et des collaborateurs, notamment avec l'introduction de poubelles de tri plus visibles et plus évidentes. La collecte des PMC est ainsi passée de 5 à 174 tonnes.

 

Un projet pilote concret lancé en automne

Les entreprises ne sont pas les seules à s’engager à mieux trier et à mieux recycler. Brussels Airport et Fost Plus veulent également sensibiliser les passagers et les aider à mieux trier. Car seuls les déchets correctement triés, suivent le chemin du recyclage.

Aujourd’hui les bouteilles qui ne sont pas complètement vides terminent souvent dans les poubelles de tri du contrôle de sécurité. Brussels Airport placera donc des éviers devant les lignes de contrôle pour que les passagers puissent vider leurs bouteilles avant de les jeter dans la poubelle bleue. Grâce à cette initiative, ces bouteilles pourront être recyclées.

Parallèlement, Brussels Airport encouragera les passagers à utiliser le moins de bouteilles en plastique possible en leur offrant une alternative. Le stand de bouteilles d’eau après le contrôle des bagages à main proposera désormais à la vente des bouteilles d’eau réutilisables. Des fontaines à eau supplémentaires seront installées dans des endroits bien visibles. Les passagers pourront ainsi remplir gratuitement leurs bouteilles d’eau réutilisables.

Téléchargez le communiqué de presse