En 2020, Fost Plus a recyclé près de 95 % de tous les emballages ménagers

En 2020, Fost Plus a recyclé près de 95 % de tous les emballages ménagers

Sur les plus de 805 .000 tonnes d’emballages sur le marché belge en 2020, 94,9 % ont pu être recyclés. Les chiffres du recyclage des déchets d’emballages ménagers sont également en hausse pour la cinquième année consécutive. Cette réussite est principalement due à la communication autour du tri pour les emballages en plastique. Grâce au Nouveau Sac Bleu, nous récoltons en moyenne 8 kilos de PMC en plus par habitant à des fins de recyclage. Une performance qui permet au taux de recyclage des emballages en plastique d’atteindre 51 %, et ce, avec 5 ans d’avance sur l’objectif européen de 50 %. Nous recyclons également de plus en plus d’emballages sur le territoire belge.

Grâce à la poursuite de l’introduction du Nouveau Sac Bleu, la Belgique est la meilleure élève d’Europe en matière de recyclage du plastique

« La Belgique est dans le peloton de tête européen en matière de recyclage des emballages ménagers », confirme Patrick Laevers, Managing Director de Fost Plus, en charge de la chaîne de recyclage des emballages ménagers. « Grâce à des systèmes uniformes et à un message de tri simple, aucun autre pays ne fait mieux que nous en matière de recyclage d’emballages. Et nous veillons également à en assurer le recyclage effectif. En assurant un maximum de ce recyclage en Belgique, nous garantissons en outre la disponibilité de matériaux recyclés de grande qualité pour l’industrie de production locale. Nous contribuons ainsi à l’économie circulaire des emballages. »

Augmentation des PMC et du verre recyclés

En 2020, nous avons recyclé 32,2 kilos de verre, 16,9 kilos d’emballages en papier et carton et 15,8 kilos de PMC par habitant. Le nombre de tonnes d’emballages en plastique et verre recyclés connaît donc une hausse par rapport à 2019, tandis que le recyclage des emballages en papier et carton reste relativement stable. Le taux de recyclage des emballages en plastique passe de 46 % en 2019 à 51 % en 2020. Un chiffre qui nous permet d’atteindre les objectifs des engagements pris de l’industrie et du commerce en 2018. Surtout quand on sait que l’Europe fixe l’objectif de 50 % de recyclage du plastique pour le tout proche horizon 2025.

« En 2020, la collecte étendue de plastique entrait en vigueur pour 900. 000 habitants de plus, portant le total à 4,1 millions dans 14 intercommunales. Sans oublier qu’une quantité considérable de matériaux d’emballages supplémentaires sont collectés de manière sélective en vue de leur recyclage. De plus, les intercommunales déjà habituées à l’utilisation de Nouveau Sac Bleu ont désormais atteint leur rythme de croisière. Le rendement de collecte moyen via le Nouveau Sac Bleu affiche effectivement 8 kilos de plus par habitant que dans les intercommunales qui n’utilisent pas encore le Nouveau Sac Bleu. »

3 .000 tonnes de PMC supplémentaires collectées en dehors du domicile malgré le confinement

Alors que les sorties étaient pourtant limitées, nous avons atteint en 2020 un nouveau record dans le domaine de la collecte en dehors du domicile. Pour rappel, nous avions pour objectif de doubler entre 2018 et 2023 la quantité de PMC collectés en dehors du domicile, pour un total de 26. 000 tonnes. Pour 2020, nous enregistrons 19. 000 tonnes, soit 3. 000 tonnes de plus que l’année précédente. Il s’agit surtout de PMC collectés auprès d’entreprises.

« Les ménages sont à l’origine de la majeure partie des PMC. À peine 10 % des PMC proviennent de la consommation en dehors du domicile, dont la majorité sur le lieu de travail. C’est logique, car nous y passons, en temps normal du moins, la plupart de notre temps. En dépit de l’obligation de tri, on estime que chaque année, 20. 000 tonnes de PMC finissent encore dans les déchets d’entreprise mixtes. Nous souhaitons inverser la tendance au travers d’actions et de communications ciblées. Et cela semble marcher. »

En 2020, 1 .247 entreprises ont reçu une prime pour le démarrage d’un trajet de tri pour PMC. Cette prime de départ continuera de leur être allouée en 2021, dans le cadre d’une campagne de recrutement axée sur l’extension du message de tri pour entreprises et organisations. En outre, nous avons mis en place des projets spécifiques avec des sites locaux, comme des parcs d’attractions, zoos et villages de vacances afin d’y améliorer la qualité des matériaux collectés en 2020. Nous avons notamment mis en avant la diffusion d’une communication en plusieurs langues et le tri correct des masques buccaux, qui doivent être mis au rebut avec les déchets résiduels. Dans la plupart des cas, des îlots de tri supplémentaires ont également été installés à des endroits stratégiques. Et cela fonctionne : sur chaque site, nous avons récolté minimum 50 % de PMC supplémentaires par visiteur.

Augmentation du recyclage sur le sol belge

À l’heure actuelle, 98 % du recyclage se fait en Belgique et dans les pays voisins, dont 79 % sur le territoire belge (soit près de 4 % de plus qu’en 2019). Il s’agit principalement du papier et carton, du verre et du métal. Aujourd’hui, les emballages en plastique sont encore essentiellement recyclés en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et en moindre mesure en Espagne. Quelque 9 % des emballages en plastique sont recyclés en Belgique. Ce pourcentage atteindra plus de 50 % d’ici 2023, avec l’ouverture des lignes de recyclage annoncées pour bouteilles PET et films PE.

Enfin, le recyclage des déchets d’emballages ménagers représente un coût sociétal de 15 euros par habitant. Il est le plus faible d’Europe, et ce, alors qu’avec son taux de recyclage de près de 95 %, la Belgique est parmi les meilleurs de l’Union.

Pour de plus amples informations et explications, consultez le rapport d’activité de Fost Plus 2020.